L'airsoft dans le département des Alpes Maritimes


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionChatLa galerie du 06

Partagez | 
 

 Baïonnettes US.Army des années 70 a aujourd'hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Schulz
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 789
Age : 28
Localisation : sous mon casque
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Baïonnettes US.Army des années 70 a aujourd'hui   Dim 8 Juin - 18:40

Salut a tous.

J'ouvre ce topic afin de vous faire partager mes connaissances relatives a l'accessoire finalisant une tenue de grunt US.Army (soldat de base) : les baïonnettes trop souvent oubliées ...

M6 Bayonet :
Baïonnette introduite en 1957, en même temps que le M14 pour lequel elle fut conçue. Elle est la seule pouvant être montée sur le M14. La lame reprend le design des baïonnettes M4 et M5 du M1 Garand, celle ci mesure environ 170 mm de long, est en acier phosphaté pour lui donner une finition noir mate anti-reflet et anti-corrosion. Elle utilise le très classique fourreau M8 en matière synthétique qui est pourvu d'un crochet M10 pour l'accrocher au ceinturon.
Elle n'est plus utilisé de nos jours que pour les manifestations militaires, principalement par l'USMC et la NAVY.
Baïonnette M6 avec fourreau M8.

M7 Bayonet :
Baïonnette introduite en 1964, elle est la première pouvant être monté sur le M16 et la plus répandue pour celui-ci. Reprenant la forme général des anciennes baïonnettes US (M4, M5, M6) elle ne diffère de la M6 que par son mécanisme de fixation, son manche, et le diamètre (plus grand) de son anneau de montage, d'ou la compatibilité avec les anciens fourreaux et expliquant la sauvegarde du M8 pour le transport de celle-ci, cependant un nouveau fourreau plus moderne en plastique noir verra le jour sous le nom de M10.
La lame d'environ 170 mm est en acier au carbone 1095 (comme celle des KA-BAR et CAMILLUS) ou en acier inox 440 C (chirurgicale) qui dans les deux cas est phosphaté sauf pour les models de cérémonie qui eux possèdent une lame polie.
Baïonnette M7 avec fourreau M8.

Baïonnette M7 avec fourreau M10

M9 Bayonet :
Baïonnette introduite en 1984, elle se monte sur le M16 et le M4 puisque la fixation est la même, elle remplace la M7 vieillissante, elle est toujours d‘actualité même si le port de la baïonnette n‘est plus très fréquent de nos jours, voir même anecdotique. Conçue et développée^par Charles.A »Mickey Finn, elle sera produite principalement par LANCAY, PHROBIS (en sous traitance par BUCK), et ONTARIO KNIFE.CO. Elle ne connue pas toujours un franc succès en raison d’une qualité assez aléatoire étant donnez le nombre de sous traitants différents ayant produit cette baïonnette.
Elle copie la baïonnette russe du AK-47 pour la cisaille coupe barbelé qui est « la » nouveauté de cette baïonnette, utile et efficace cette fonction est rendue possible par un système assez ingénieux mais surtout très simple a mettre en œuvre : il suffit pour cela de larguer le fourreau, sortir la baïonnette, insérer le téton en forme de T situé sur la pièce métallique a la base du fourreau, placer le fil a couper dans l’encoche de cette même pièce et pivoter la lame autour du téton jusqu’à couper le fil (on peut couper jusqu’à environ 3ou4mm de diamètre avec du fil d’acier).La pièce métallique au bout du fourreau est également pourvue d’un tourne vis plat permettent de démonter le manche la M9 en retirant la grosse vis située a l’arrière du pommeau.
Le fourreau et le manche sont en Zytel très résistant de couleur verte a l’origine, elle fut plus récemment produite en noir et désert , il est a noté que les première baïonnettes produite par BUCK de couleur noir étaient destinées au marché civil. Il est maintenu au ceinturon par un baudrier en sangle de Nylon vert qui comporte une petit sangle munie d’un bouton pression permettant le verrouillage de la M9 dans son fourreau, il comporte également une boucle Fastex permettant le largage du fourreau tout en gardant l’autre partie du baudrier attaché au ceinturon au moyen d’une attache Bianchi (comme pour les holsters M12 et M84) afin de permettre une utilisation rapide de la cisaille et de rattacher le fourreau tout aussi rapidement, la partie supérieure est striée pour permettre une meilleure préhension lors de la coupe. A l’intérieure du fourreau on peut trouver une patte métallique de forme courbe permettant la rétention de la lame. A noter que selon le fabricant le fourreau peut avoir une conception légèrement différente (poche pour pierre a affûté, baudrier d’une autre conception …).
La lame mesure 180mm de long, 32 mm de large et 6 mm d’épaisseur, elle possède des dents de scie sur le dessus, un trou a 60 mm de la pointe dans lequel rentre le téton en T du fourreau. Les marquages a la base de la garde, pour le moins massive, varient en fonction du fabricant mais ils comportent généralement M9 puis le nom du fabricant et souvent USA. Chez Ontario la lame est en acier inox 420 phosphaté, chez LANCAY et PHROBIS elle est simplement sablée. En fonction du sous traitant et du cahier des charges de l’époque elle possède ou non une gouttière su le coté droit, il s’agit d’une dépression oblongue servant a envoyer de l’aire dans la plaie afin d’éviter de créer un vide dans le corps et ainsi permettre un meilleure dégagement de la lame.
Baïonnette M9 ONTARIO KNIFE (identique a la LANCAY).

Fourreau de la M9 ONTARION (identique au LANCAY).

Baïonnette M9 PHROBIS avec son fourreau (réalisé par BUCK).

OKC3S Baïonnette:
La "petite" dernière de chez ONTARIO KNIFE n'est pas utilisée par l'US ARMY mais uniquement par l'USMC, je précise afin d'écarter tout doute des esprits... je ne m'attarderais donc pas dessus.


Prochainement je rajouterais des photos de ma M9 (RS) pour de plus amples détails comme la coupe au moyen de la cisaille et le démontage Smile .

Voici ma baïonnette M9 de chez Ontarion Knife Co.
La baïonnette au fourreau :

A coté de son fourreau :

Un gros plan sur le coupe fil en pleine action, pour ceux qui ne comprennent pas comment ça fonctionne :

Gros plan sur l'attache Bianchi :



Voici les photos de mes M7, une fabrication ouest allemande et une américaine (déstinée a une éventuelle de de grunt VN et/ou années 80).

Les deux avec leur fourreau, a droite l'US et a gauche l'allemande.

On peut voire que les différences sont minimes entre les deux versions.

Gros plan sur la garde ou se trouve les marquages.

Gros plan sur le pommeau abritant le mécanisme de vérouillage de la baïonnette.
A geuche l'allemande, a droite l'US.


La principale différence entre les deux verion est que sur une M7 US le manche se compose de deux plaquettes maintenues par deux vis tranversant la soie de la lame qui est matée a son extremité pour maintenir le pommeau, sur le model ouest allemand le manche est d'un seul bloc et le pommeau vient écraser celui ci contre la garde au moyen d'une vis implanté dans le pommeau.


Et voila si vous avez des question, comme d'habitude, n'hésitez pas.

Voila je pense que c'est déjà pas mal Smile J'espère que vous y trouverez des réponses a vos questions Wink .
Si vous avez besoin de complément d’information ou des suggestions a faire n'hésitez pas!
Merci d'avoir pris le temps de me lire.

_________________
Le prochain qui me fait chier je le corned-beefise !

Modérateur et fossoyeur officiel ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Baïonnettes US.Army des années 70 a aujourd'hui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les F 1 des années 50 á aujourd'hui
» Marquage sur un Uberti Colt 1860 Army (civil année 1982)
» club français de coupé et cabriolet de toutes marques des années 80 à aujourd'hui
» Renault 15 TL année 71 de couleur jaune
» Mettre les années dans les messages ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'airsoft dans le département des Alpes Maritimes :: L'atelier :: Accessoires-
Sauter vers: